Découvrez BiTWiiN
Faites confiance à l’expérience! Déjà plus de 1500 prestations effectuées ! Qu’attendez-vous ?
Questions, renseignements ?
Contactez-nous ici !

Premier site en France de service à domicile et de recutement pour séniors actifs:

plomberie, jardinage, baby-sitting, informatique, administration ...

Actualités BiTWiiN.com, Activité à la retraite, Jobs et Emplois pour seniors ...

La Suède : Un exemple pour l’emploi ?

La Suède, souvent prise en exemple par ses voisins européens a laissé entendre par l’intermédiaire de son premier ministre conservateur, que l’âge de la retraite devait être encore reculé pour assurer leur financement. En Suède, plus de 70% des 55-64 ans travaillent. Un record au sein de l’Union Européenne, en comparaison, la France peine à atteindre les 40%. Pourtant, lors d’un Forum qui réunissait à Stockholm des dirigeants des pays du nord de l’Europe, le premier ministre Fredrik Reinfeldt a déclaré qu’il envisageait de faire passer l’âge de la retraite à 75 ans !

 

Avec ses 9 millions d’habitants, la Suède est réputée pour sa forme d’Etat providence qui garantit un haut niveau de protection sociale. Aujourd’hui la Suède connaît un système de pensions original qui permet au travailleurs de choisir quand ils choisissent de partir à la retraite entre 61 et 67 ans.  Pour le moment, seulement 1 Suédois sur 10 serait prêt à travailler au-delà de 65 ans (âge moyen de départ en retraite). Ce système, qui semble être le facteur clé d’un haut niveau d’activité des seniors n’en constitue pas l’unique explication.

 

Des politiques de maintien dans l’emploi, comme l’Employ Security Act qui garantit au travailleur de pouvoir conserver son emploi jusqu’à l’âge de 67 ans s’il le souhaite, combinées à des politiques de soutien au recrutement des seniors, avec des subventions pour les entreprises qui en engagent, ont permis à la Suède d’atteindre un niveau d’activité des seniors qui paraît encore être un eldorado chez ses voisins européens.

 

Si certains ont pu considérer que cette politique a été menée au détriment de l’emploi des plus jeunes, syndicats et entreprises s’accordent sur le fait que ce lien supposé n’existe pas dans les faits. La compétence, l’expérience et le savoir sont plébiscités par les recruteurs qui affirment que le talent n’a pas d’âge et qu’il faut privilégier tous les talents utiles. La fédération syndicale LO déclare que  » les travailleurs âgés ne prennent pas le boulot des jeunes, les deux catégories ne rivalisent pas entre elles pour le même type d’emploi « .

 

Il faut noter aussi que la structure des salaires est assez différente en Suède où les charges sociales diminuent avec l’âge. La différence entre le salaire d’un jeune de 24 ans et celui d’un travailleur de 55 ans ou plus n’est pas aussi importante qu’en France.

 

Le modèle n’est pas parfait puisque la Suède a été touchée aussi durement par la crise et le taux de chômage des jeunes est proche de la moyenne des pays de l’UE, mais en cette année de vieillissement actif, la Suède a su se montrer exemplaire dans ce domaine. Il ne s’agit pas d’essayer de reproduire un modèle, mais de remettre au centre de l’emploi et du recrutement les compétences, sans mettre dos à dos des tranches de population.

 

A bientôt sur BiTWiiN.com pour faire valoir VOS compétences !

 

Laisser un commentaire

*