Découvrez BiTWiiN
Faites confiance à l’expérience! Déjà plus de 1500 prestations effectuées ! Qu’attendez-vous ?
Questions, renseignements ?
Contactez-nous ici !

Premier site en France de service à domicile et de recutement pour séniors actifs:

plomberie, jardinage, baby-sitting, informatique, administration ...

Actualités BiTWiiN.com, Activité à la retraite, Jobs et Emplois pour seniors ...

Comment rebondir lorsque les entreprises n’embauchent plus en CDI ?

Avec la conjoncture, les entreprises rechignent de plus en plus à signer un CDI. Lors d’une baisse d’activité, l’employeur doit en effet conserver ses salariés. Il ne peut pas les licencier du jour au lendemain. Quant au salarié, il ne peut pas partir quand il l’a décidé puisque le préavis qu’impose l’entreprise peut durer légalement jusqu’à trois mois.

 

 

Le CDI a toujours été considéré comme étant le type de contrat « idéal ». Cependant, les entreprises tendent à le délaisser, particulièrement avec le phénomène de la crise.

 

S’obstiner à trouver un CDI devient alors de plus en plus difficile et il est parfois nécessaire de s’adapter aux attentes des entreprises en tenant compte des autres possibilités de contrats et de statuts de travail qui existent. Voici un petit tour de table des statuts qui embauchent même en temps de crise :

 

  • Le CDD

Un contrat à durée déterminée (CDD) est un contrat de travail par lequel un employeur (société, entreprise, association…) recrute un salarié pour une durée limitée. Un tel contrat n’est possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi.

 

  • L’intérim

Le travail intérimaire, ou travail temporaire, consiste à mettre à disposition provisoire d’entreprises clientes des salariés qui, en fonction d’une rémunération convenue, sont embauchés et rémunérés à cet effet par l’entreprise de travail intérimaire (ou entreprise de travail temporaire).

 

Le CDD et l’intérim peuvent être une issue de secours en ces temps de crise. Il est vrai que ce sont des emplois précaires car à durée définie, mais certaines entreprises les utilisent afin d’évaluer le salarié dans un premier temps, et l’embaucher par la suite.

 

 

Il existe aussi la possibilité de travailler en tant qu’indépendant tel que les agents commerciaux ou bien les VDI (Vendeurs à Domicile Indépendants).

 

  • Le statut d’indépendant

Ce statut de travailleur indépendant offre la possibilité de choisir ses horaires de travail tout en étant rémunéré en fonction de son activité. Le revenu mensuel d’un travailleur indépendant peut donc atteindre de gros montants (certains dépassent les 5.000€ mensuels) tout en lui laissant une liberté d’action et d’organisation de son temps. Certains petits boulots requièrent le statut d’indépendant

 

Rappel: Nous avons des offres de travailleur indépendant disponibles en mandataire d’assurance / mandataire immobilier

 

De nos jours, il existe des alternatives aux CDI. Ces nouveaux contrats ne sont pas très appréciés par les jeunes car ils n’aspirent pas à une carrière longue. Cependant, ces alternatives semblent correspondre aux profils en fin de carrière, et les seniors y trouvent souvent leur compte, de par la flexibilité offerte et la facilité d’accès.

 

Et vous, qu’en pensez vous ? Seriez vous prêts à signer un contrat autre que CDI ? Avez-vous des expériences à partager ?

 

 

Laisser un commentaire

*