Découvrez BiTWiiN
Faites confiance à l’expérience! Déjà plus de 1500 prestations effectuées ! Qu’attendez-vous ?
Questions, renseignements ?
Contactez-nous ici !

Premier site en France de service à domicile et de recutement pour séniors actifs:

plomberie, jardinage, baby-sitting, informatique, administration ...

Actualités BiTWiiN.com, Activité à la retraite, Jobs et Emplois pour seniors ...

L’équipe de BiTWiiN présente aux Recontres Croissance et Générations le 10 juin

Chers candidats et utilisateurs,

 

Un des plus importants mouvements de l’année va naître  avec votre participation active : la rencontre des générations, issue du rapprochement des Seniors des grands groupes et des PME de croissance a le potentiel pour éliminer la fatalité du chômage des seniors, accroître l’emploi pour les jeunes en alimentant la réussite des PME de croissance par l’arrivée de talents expérimentés.

 

Notre équipe sera présente à cet évènement et , vous aussi, vous pouvez participer à ce mouvement unique, qui pourrait faire refleurir l’envie positive et irrépressible de faire ensemble, de se réunir pour garantir le succès de nos plus belles entreprises et donner à la France la réussite et la croissance qu’elle mérite. Donner à nos « fusées » le carburant dont elles manquent pour devenir mondiales et conquérantes.

 

Venez découvrir cet évènement autour d’un panel d’intervenants de haut niveau et de terrain. La journée sera animée par des journalistes de renom.

 

 

Pour plus d’information :  www.rencontres-croissance-generations.com

 

Pour participer à l’événement : Cliquez ici

 

 



Message à nos utilisateurs : soyez attentifs, un arnaqueur sévit sur le site BiTWiiN

Chers utilisateurs,

 

depuis quelques jours, certains d’entre vous ont reçu le message suivant d’un soi-disant employeur dans leur compte BiTWiiN :

 

« Très Cher (e) Je suis Madame MICHELE SEYLLER . J’ai été mariée à Laurent. Nous avons connu 30 ans de vie commune et de bonheur jusqu’à ce qu’il décède suite à une courte maladie. Nous n’avons pas eu d’enfants. Étant tout deux chrétiens, j’ai décidé de ne plus me remarier et je n’ai pas d’enfants non plus.mon époux avant sa mort m’a laissé une importante somme de 3 700 000$ US déposés dans une banque. Mon Docteur m’a décelé un cancer en plus je souffre d’hypertension. J’ai su par la suite que je n’ai pas beaucoup de temps à vivre. Apres avoir su mon état de santé, j’ai décidé de vous faire don de cette importante somme (3 700 000$ US) afin que vous puisez l’utiliser a la propagation de l’œuvre de Dieu, orphelinat etc. en vue d’apporter un peu de bonheur a des personnes défavorisées. Je vous sollicite aujourd’hui afin que vous acceptiez d’être l’administrateur légal de ces fonds afin de réaliser ces œuvres.mon état de santé ne me permet pas de le faire, j’aimerais avant mon dernier souffle donner la chance a des démunis, permettre a des familles de retrouver le sourire, bref avoir une place auprès du tout puissant.. Je n’ai pas peur de la mort, par conséquent je sais ou je vais, j’irais dans le royaume de Dieu. Je vous prie d’utiliser 80 % de la somme totale pour le projet et 20 % pour votre bonne volonté et votre investissement dans cette mission que je vous demanderais d’honorer en ma mémoire et mon salut. Il serait donc important d’établir une base de confiance entre vous et moi avant toute collaboration. Ensuite vous disposerez de tous les documents légaux afin de les faire valoir auprès de mon notaire pour entrer le plutôt en possession de ces fonds avant que je m’en aille en paix rejoindre mon défunt époux. Je veux que vous priiez pour moi car celui qui veut servir le Seigneur doit le faire en esprit et en vérité. Pour être franc avec vous c’est lors d’une petite balade dans mes moments perdus sur internet que je suis tombée sur votre adresse. Je tiens sincèrement à vous présenter mes excuses si éventuellement ce message vous importune. J’espère vous lire très bientôt. Veuillez me répondre directement a mon adresse privée miseyller@hotmail.fr Que Dieu vous bénisse. Mme MICHELE SEYLLER »

 

–> ATTENTION – IL S’AGIT D’UNE ARNAQUE.

 

Celle-ci nous a été remontée par plusieurs d’entre vous et nous avons prévenu la Répression des Fraudes à ce sujet.

 

L’utilisateur frauduleux évite notre modération en utilisant la CV-thèque de BiTWiiN et en payant pour pouvoir adresser ce message à nos utilisateurs. En effet, les messages adressés aux utilisateurs du service par un employeur étant privés, nous n’avons pas le droit de les modérer ni d’y avoir accès.

 

De plus, les moyens de paiement utilisés ne sont pas détectés par la banque ce qui ne nous permet pas d’être informés sauf par votre biais et nous vous remercions.

 

 

Je vous invite à faire preuve d’une attention particulière face à ce type de message et à ne pas hésiter à nous en remonter l’existence. Ce type d’utilisateur frauduleux est un danger pour la qualité de notre service.

 

 

En vous remerciant pour votre aide,

 

 

Bertrand Favre, Fondateur du site

 

 

 

 

 



Senior compagnie recrute des franchisés

Senior Compagnie, pour une approche originale de l’aide à domicile


 

 

Entretien avec Nicolas Hurtiger, fondateur du réseau de franchises Senior Compagnie, qui propose un service d’aide à domicile des personnes dépendantes basé sur le relationnel et l’accompagnement personnalisé.

 

  • Comment est née Senior Compagnie ?

J’ai créé la première agence à Paris XV en 2007. L’idée était de répondre à la problématique de l’isolement social des personnes dépendantes. Il fallait rompre cet isolement en proposant non seulement une aide à domicile mais avec une approche sociale, humaine et conviviale particulièrement appuyée. L’offre de services qui existait jusqu’alors prenait en compte les besoins matériels des personnes âgées mais peut-être pas assez la dimension humaine et sociale de l’activité.

 

  • Concrètement, comment agissez-vous ?

Les auxiliaires de vie qui travaillent pour Senior Compagnie savent que l’aspect relationnel est indispensable à la pratique de leur activité. Lorsque nous les recrutons, nous sommes particulièrement attentifs à leurs compétences humaines et psychologiques, sachant que le travail au quotidien implique d’être au contact de personnes en perte d’autonomie, avec tout ce que cela implique : perte de confiance en soi, voire un état dépressif. Certaines personnes sont aussi en état de grande dépendance car touchées par des maladies telles qu’Alzheimer, Parkinson, etc. Il faut leur apporter un service adapté.

 

  • Le concept a-t-il trouvé l’adhésion du monde médico-social ?

Oui, de mon point de vue c’est un milieu qui avait besoin d’être dépoussiéré et dynamisé. Par notre approche originale, nous apportons une plus-value que nous avons pu vérifier les premières années d’activité. Ainsi en 2009, nous avons procédé à une levée de fonds qui a permis l’année suivante de lancer le concept en franchises. Nous en sommes aujourd’hui à 28 agences réparties dans toute la France.

 

  • Existe-t-il des opportunités d’ouvertures d’agences partout en France ?

Oui, avec des besoins prioritaires dans certaines régions comme en Rhône-Alpes (Lyon) et en Provence-Alpes-Côte-D’azur (Marseille et Nice). Lors de la mise en place du réseau d’agences, nous avons identifiés 500 secteurs d’implantation possibles, dont 200 dans
des grandes et moyennes villes. Pour les 300 secteurs restants, ils sont dans des zones rurales et semi-rurales. Le modèle économique de Senior Compagnie y est actuellement en phase d’expérimentation.

 

  • Quels profils de franchisés recherchez-vous ?

Il n’existe pas de profil type mais des qualités sont indispensables : des compétences relationnelles, de management, le sens du service, du tact, de la diplomatie et adhérer à des valeurs et une éthique en adéquation avec le milieu médico-social. Une expérience professionnelle dans ce domaine est-elle requise ?
C’est un plus de posséder à la base un réseau professionnel pour démarrer l’activité dans les meilleures dispositions possible. Une chose est sure : il est primordial d’avoir un ancrage local et de bien connaître son territoire.

 

  • Quels sont les prérequis financiers ?

L’installation d’une franchise Senior Compagnie nécessite un apport minimum personnel de 20 000 euros, auquel s’ajoutent en moyenne 40 000 euros de financement de départ,qu’il est possible d’acquérir par le biais d’un emprunt bancaire et d’un prêt d’honneur. Les retours financiers sont variables mais peuvent s’estimer ainsi : 100 000 euros de CA en moyenne la première année, 400 000 euros la troisième année.

 

Vous souhaitez postuler pour devenir franchisé chez senior compagnie ?


Rhône Alpes:

http://www.bitwiin.com/-management/lyon-69000/annonce-franchise-senior-compagnie-rhone-alpes-19681

PACA:

http://www.bitwiin.com/-management/marseille-13000/annonce-franchise-senior-compagnie-paca-19667

 

 

 



Candidats seniors : comment démarrer votre prochain entretien d’embauche ?

Régulièrement, nous laissons la parole à nos partenaires spécialisés dans l’emploi. Aujourd’hui, place à André Dubois !

 

Les entretiens d’embauche sont des rendez-vous particulièrement standardisés. Ceci signifie que dans 95% des entreprises, ils se déroulent de la même manière. C’est avantage pour le candidat : puisque l’entretien obéit à des codes, connaître ces codes vous met en position de force…

 

Dans la réalité, le recruteur va vous présenter rapidement l’entreprise puis le poste. Ensuite, il vous passera la parole, avec une invitation comme « parlez-moi de vous », « c’est à vous », « décrivez-moi votre parcours », ou, « pourquoi avez-vous postulé ?».

 

Voilà un moment clé ! Si vous  savez le gérer correctement, vous allez déjà donner une envie inconsciente au recruteur de vous faire signer, même si vous avez plus de 50 ans.

Ce moment clé dure 5 minutes. Il correspond à la fameuse première impression. Cette première impression, vous ne pourrez jamais la changer. En conséquence, si vous maitrisez les codes de ces premières minutes, vous disposez d’un atout maître pour faire pencher la balance en votre faveur.

 

Lorsque le recruteur vous passe la parole, vous devez toujours raconter votre parcours. Et vous devez le faire en suivant une trame précise. En 8 minutes, le recruteur doit savoir que vous êtes quelqu’un qui va apporter à l’entreprise et qui va bien s’intégrer. Car au final, ce sont ces deux critères qui comptent.

 

 

Pour convaincre, la trame classique à suivre peut être la suivante :

 

1)    Commencez par revenir quelques années en arrière :

Raconter son parcours se fait toujours de façon chronologique, mais ne rentrez pas dans les détails, au risque d’endormir votreSenior CV interlocuteur.

Voici donc quelques points de départ pourvotre réponse :

  • « Ce qui m’amène ici aujourd’hui, c’est que lors des 5 dernières années, j’ai travaillé en tant que … et que le poste proposé correspond à mon profil »
  • « Ce qui m’amène ici aujourd’hui devant vous, ce sont mes 25 ans d’expérience en production, et que le poste proposé correspond à mon profil … »

 

L’objectif est d’avoir un point de départ. Insistez plus sur les évènements récents, mais passez vite au détonateur sans trop détailler.

 

2)    Votre détonateur :

Vous devez enchainer sur ce qui vous a amené à postuler à cette offre. C’est l’élément central de votre motivation pour le poste. Et cela s’exprime en quelques phrases, pas plus.

 

  • « J’ai travaillé 20 ans en gestion. Mais j’ai toujours été passionné de cuisine. Un jour, j’ai décidé de suivre ma passion, de me former, et d’en faire mon métier. »
  • « Mon gout pour le service à la personne remonte à mes études, il y a longtemps. J’étais alors bénévole dans une association de réinsertion. J’ai compris que je ne me voyais pas faire autre chose, même après toutes ces années. »

 

Trouvez la raison personnelle qui vous a conduit à postuler, mettez là en avant. Soyez spécifique. Pourquoi voulez-vous faire ce travail, au-delà de l’aspect gagne-pain ?

 

 

3)    Comment la graine a germée :


Vous venez d’expliquer pourquoi vous avez choisi telle ou telle branche. Expliquez maintenant comment vous êtes devenu un Candidats à l'embaucheprofessionnel. C’est facile lorsque l’on a une longue expérience, c’est justement votre point fort. Reprenez vos expériences récentes et expliquez vos grandes réalisations. Soyez malin : la veille, relisez l’offre d’emploi, surlignez les mots clés, et cherchez dans votre parcours ce qui correspond à cela. Mettez-le en avant lors de l’entretien. Cela va vous servir à  prouver votre compétence.

  • « Lors de mon dernier poste j’ai énormément travaillé l’organisation du service, ce qui a généré 30 000 euros d’économies par an. »
  • « J’ai été secrétaire de direction pendant 10 ans, je sais que la qualité première est l’autonomie… »

 

A ce moment, il se peut que le recruteur souhaite aller plus dans le détail de vos expériences. Si oui, répondez à ces questions. Sinon, passez au point 4.

 

 

4)    Pourquoi vous êtes là :


Ce point est simple. Il suffit d’être explicite et courageux. Vous devez expliquer pourquoi vous avez choisi cette entreprise.

  • « Je souhaite rejoindre votre entreprise car vous avez la réputation d’investir en recherche/développement, et cela est intéressant pour un chef de projet… »
  • « je souhaite vous rejoindre car être livreur pour votre entreprise me permets de travailler dans ma région… »

 

Vous pouvez parler de la culture de l’entreprise, de son métier, du fait que c’est cohérent avec vos expériences précédentes, etc.

 

 

5)    Votre futur :

 

Concluez rapidement en expliquant ce que votre expérience va apporter à l’entreprise (c’est cela qui intéresse l’employeur). En Conseils aux seniors en entretienquelques mots, simplement :

  • « Je suis convaincu que mes 25 ans d’expérience en vente vont vous apporter un développement de votre chiffre d’affaire… »
  • « je souhaite vraiment m’investir à long terme, et pouvoir vous apporter le fruit de mon expérience… »

 

Faites visualiser au recruteur les bénéfices qu’il va retirer de votre embauche.

 

 

Et maintenant ?

 

Prenez votre CV, prenez les offres d’emploi, et cherchez ce que vous allez pouvoir dire lors de ces quelques premières minutes. Si vous démarrez l’entretien sur ces bases, vous allez sentir que les choses se passent particulièrement bien.

 

 

Derniers conseils :

 

Répétez votre speech avec un ami. Ne faites jamais du par cœur et ne donnez jamais l’impression de réciter. Il faut que cela soit une simple conversation. Prenez quelques notes. Ne faites pas durer cette étape plus de 5 minutes. Soyez concis et bref. Vous voilà prêt à conquérir votre poste.

 

 

 

André Dubois

Coach emploi, a créé le site Les Seniors au Travail, dont le but est d’aider les plus de 50 ans dans leurs démarches d’entretiens d’embauches, de création de CV et de lettres de motivation, et d’animation du réseau professionnel.

 



Qu’est-ce qu’être un Senior en entreprise ?

Régulièrement, nous laissons la parole à nos partenaires spécialisés dans l’emploi. Aujourd’hui, place à Claire Chatelain !

 

Que vous soyez un senior « maison » ou que vous démarriez un nouveau travail, à plus de 50 ans, vous incarnez pour l’entreprise des valeurs bien particulières. Il est donc important que vous transformiez ces valeurs en propositions concrètes et attractives pour votre actuel patron ou un potentiel recruteur.

 

 

Des valeurs… Lire la suite de l’article…



Suite du sondage : BiTWiiN a besoin de vous

 

Chers utilisateurs,

 

Je vous ai sollicités récemment pour recueillir vos intentions de participer à l’augmentation de capital de BiTWiiN et de devenir actionnaire de notre société (tout en défiscalisant votre investissement). Vous êtes nombreux à avoir manifesté de l’intérêt et je vous en remercie sincèrement.

 

Vos réponses nous ont permis d’avancer en ce sens. Nous avons besoin de vous une nouvelle fois : nous avons été sélectionnés par la plate-forme de financement participatif « Wiseed ».

 

BiTWiiN a été retenu pour une phase de vote en ligne qui vient de débuter. Nous avons besoin de vos votes pour franchir cette étape, préalable requis pour l’ultime phase : le financement.

 

 

J’ACCEDE AU VOTE

 

 

Nous devons impérativement franchir cette étape afin de pouvoir financer cette opération et continuer à développer l’activité du site. Ce sera aussi l’occasion pour nous de répondre aux questions que vous aviez pu nous poser lors du sondage.

 

Je vous indique ci-dessous le mode opératoire très simple pour accéder au vote.

 

Merci par avance pour votre participation,

 

 

Bertrand Favre
Président Fondateur du service BiTWiiN.com

 

J’ACCEDE AU VOTE

 

Voici la procédure simple qui est à suivre :


 

Lire la suite de l’article…



Interview avec Benoit Richard,le co-fondateur de Class & co

Benoit Richard est le co-fondateur de Class & Co, l’alternative aux taxis qui propose un service de Offres d'emploi pour chauffeurs indépendants seniorstransport partagé, plus écologique et moins cher. La jeune entreprise qui lancera ses services, en région parisienne, dès le mois d’octobre 2013 est à la recherche de chauffeurs indépendants sur BiTWiiN.com.

 

 

Lire la suite de l’article…



Le service à la personne est-il plus populaire auprès des femmes?

Selon une étude de l’Insee publiée mardi 30 juillet, neuf salariés sur dix travaillant dans les services à la personne sont des femmes.

 

Garde d’enfants, aide aux personnes âgées ou handicapés, aide ménagère, soutien scolaire, livraison de courses, dépannage informatique… tous ces petits boulots de particuliers ont fait travailler 1,8 million de personnes en 2010, soit 4,8% des salariés déclarés en France.
Lire la suite de l’article…



Vers une augmentation du taux d’emploi senior ?

Plus de cinq ans après le début de la crise financière mondiale, la demande globale reste atone en France et devrait, selon les estimations de l’OCDE, continuer de faiblir en 2013 (recul prévu de -0.3 % du PIB). Dans ces conditions difficiles, le marché du travail français peine à se redresser : le déficit d’emploi, qui mesure la baisse conjoncturelle de l’emploi par la différence entre l’emploi effectif et l’emploi potentiel, s’est accru de 1.2 point de pourcentage entre le début de la crise et le dernier trimestre de 2012. Selon les estimations de l’OCDE, ce déficit devrait encore augmenter, en France comme dans la quasi-totalité de la zone euro, pour atteindre 2.3 points de pourcentage en France fin 2014.

Lire la suite de l’article…



Les services à la personne, un succès dans les zones rurales?

En 2010, 1,8 million de salariés (hors assistantes maternelles qui n’exercent pas au domicile du particulier) ont travaillé au domicile de particuliers pour des services à la personne. Ils représentant près de 5 % des salariés en France, indique une étude de l’Insee diffusée mardi.

 

L’assistance aux personnes âgées ou dépendantes est de loin la première activité du secteur : elle représente près des deux tiers des heures rémunérées par des organismes prestataires. Ainsi, ces services pèsent plus dans l’emploi salarié des régions où la présence des personnes âgées de 75 ans ou plus est élevée. Le Limousin, qui en compte 13 %, et l’Île-de-France, qui en compte moitié moins, en sont les deux illustrations extrêmes.

Lire la suite de l’article…